La mission d’amélioration des services cliniques de la région, et de renforcement des personnels de santé dans ce secteur, incombait auparavant à trois programmes distincts financés par le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce, à savoir : le programme Pacifique du Collège royal des chirurgiens d’Australasie (RACS), le programme renforcement des services cliniques spécialisés dans le Pacifique (SSCSiP) et la Faculté de médecine, des sciences de la santé et des soins infirmiers (CNMHS) de l’Université nationale des Fidji.

En 2017, le Programme océanien de perfectionnement des services cliniques et des personnels de santé a été conçu pour rassembler les trois partenaires d’exécution et assurer ainsi une meilleure coordination entre eux, ainsi que pour améliorer les résultats de la pratique clinique. Chacun de ces partenaires participe à la réalisation de l’objectif visé par le Programme océanien, à savoir des soins de santé abordables, adaptés aux besoins locaux, de bonne qualité et accessibles.

Le Programme services cliniques de la CPS étudie, en collaboration avec les pays océaniens et ses partenaires, les possibilités et les solutions existant dans la région en matière de services cliniques.

La Faculté de médecine, des sciences de la santé et des soins infirmiers de l’Université nationale des Fidji s’assure que la formation en médecine clinique est adaptée aux besoins océaniens et évolue en fonction de ces besoins.

Le programme Pacifique du RACS veille à ce que des équipes médicales itinérantes de qualité soient détachées dans les pays océaniens, en mettant de plus en plus l’accent sur le renforcement des capacités.

Fonctions du Programme services cliniques de la CPS

1. Fournir un cadre régional de gouvernance pour les services cliniques. La CPS organise chaque année la réunion des directeurs océaniens des services cliniques. C’est l’occasion pour ces officiels, ou leurs représentants, d’examiner les enjeux liés aux services cliniques ainsi que les solutions envisageables dans la région. Les principales recommandations des directeurs des services cliniques sont présentées aux directeurs de la santé pour examen et approbation. Les problématiques majeures sont susceptibles d’être portées à l’attention des ministres océaniens de la Santé lors de leur réunion.

Le Programme met également à la disposition des pays océaniens un service régional d’assistance pour répondre à leurs interrogations ayant trait aux services cliniques. Ce service se charge notamment de faire connaître les postes vacants ou les offres d’emplois temporaires, de localiser le personnel médical, de rechercher des possibilités de collaboration, de diffuser des informations ou de dispenser des conseils, son objectif étant de trouver une solution aux problèmes qui lui sont soumis.

2. Examiner, élaborer et mettre en œuvre des approches ou initiatives régionales de prestation des services cliniques qui présentent un bon rapport coût/efficacité. Citons, à titre d’exemple, la mise en conformité des programmes d’internat avec les prescriptions régionales recommandées, l’étude de solutions ORL à l’échelle régionale et l’application des normes océaniennes relatives à la pratique des soins périopératoires.

3. Appuyer la réalisation de travaux de recherche et d’analyse et la diffusion des résultats de ces travaux afin d’étayer les décisions des directeurs des services cliniques et des directeurs de la santé. Le Programme services cliniques conduit des activités de recherche dans le cadre de partenariats avec des instituts de recherche régionaux et internationaux. Les travaux de recherche et d’analyse réalisés à l’échelon régional découlent en grande partie des recommandations formulées par les directeurs des services cliniques et lors de réunions techniques.

4. Renforcer les associations et réseaux médicaux du Pacifique pour appuyer la formation professionnelle continue et examiner les enjeux régionaux propres à chaque discipline et les solutions possibles.

Membres de l’équipe
1. Chef d’équipe : – Dr Berlin Kafoa ; courriel :  [email protected]
2. Coordination de projet : – Mabel Hazelman-Taoi ; courriel : [email protected]